Superficie du lieu-dit : 28 ha 11 a 85 ca

Au sud-est du coteau des Maranges premier cru, le lieu-dit Les Clos Roussots s’étend de 258 à 313 mètres en altitude (moyenne 283 m). Les pentes sont très faibles (1%) à fortes (10%) (moyenne 5%). Le climat est exposé au Sud Sud-Est.

Le sol et le sous-sol

Deux entités principales composent le sous-sol des Clos Roussots.
Un substrat Jurassique non différencié (marnes gris-noir, possible calcaire à gryphées géantes, marnes gris-bleu) est recouvert d’abondants éboulis et de pans entiers de la falaise de calcaire à entroque qui domine le coteau viticole. Les blocs de falaise glissés, dont la tête affleure parfois dans les vignes, forment de nombreux ressauts topographiques le long de la pente du lieu-dit. Les marnes gris-bleu affleurent localement, lorsque la couverture d’éboulis calcaire est absente ou faible.
La partie basse du lieu-dit repose sur les calcaires à gryphées.
A l’extrême est des Clos Roussots, la nature du substrat jurassique est mal connue.
Sur les éboulis calcaires qui masquent les dépôts Jurassique, les sols sont riches en pierres, draînants, avec des épaisseurs très variables. Au sud des Clos roussots, le sol est jaune-brun, avec des pierres et de fréquentes chailles. Dans l’angle Sud-Est, des limons bruns riches en nodules de fer et en galets très altérés masquent le substrat.

L’origine du nom

Trois explications possibles sont envisageables, sans que l’une des trois apparaisse plus plausible :
1) Roussot comme sa variante Rousseau est un nom d’homme (à l’origine surnom donné d’après les caractéristiques physiques : cheveux roux).
2) Roussot désigne la couleur brun ocre de la terre (cf. Les Roussottes, ancien climat viticole du Dijonnais).
3) Pour les appellatifs Rousse, Roussot, Roussottes, Rousseau, il n’est pas exclu d’y voir des formes dérivées du latin ruptia, «lieu défriché».

Les vins

Ce premier cru est à ne pas confondre avec son voisin de Santenay qui porte le même nom mais pas la même orthographe. Son approche souple par un tannin soyeux sur une note de cerise fraîche le rend très Bourgogne et très Maranges. Voilà un bon compagnon pour une cuisine asiatique relevée.